0
(0)

Mis à jour le 17 mars 2021

Peut-être avez-vous déjà entendu les termes “bore-out” et “brown-out”. Mais que désignent-ils exactement ? Il y a en fait différentes dynamiques qui conduisent au burn-out. On en compte en général 3 : bore-out, brown-out et burn-out. Si le bore-out est souvent décrit comme un “ennui profond” et le burnout comme une “perte de sens”, ces mécanismes sont en réalité plus complexe que cela, et amènent tous au même point : ce que l’on appelle “burn-out” au sens large.

Concrètement, cette distinction n’est pour moi pas la plus importante quand on parle de burnout. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai attendu le 20ème épisode du Journal du Burnout pour en parler. Cependant, ayant moi-même fait un brown-out, il me semblait important de prendre un moment pour détailler ces trois notions. Dans cette vidéo, j’explique donc les différences et points communs entre ces trois dynamiques, et ce que leur compréhension peut apporter pour prendre du recul, mieux comprendre ce qui nous a mené au burn-out, et mieux se comprendre soi-même.

Burn out, Bore out, Brown out : quelle différence ? – Le Journal du Burnout #20

Vous voulez mieux comprendre le burnout ?

Abonnez-vous pour voir les prochaines vidéos !

Pour aller plus loin, je vous conseille notamment de vous pencher sur :

  • Les causes du burnout, où je parle plus en détail de cette rupture de l’équilibre entre nos ressources et nos charges
  • Le profil des personnes en burnout, où l’on découvre que les personnes en burnout sont des personnes endurantes et consciencieuses, animées par de fortes valeurs

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de vote... Soyez le premier à noter cet article !

Vous avez trouvé cet article intéressant, merci !

N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux pour voir mes prochains articles 🙂

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas beaucoup intéressé...

Aidez-moi à l'améliorer !

Que pourrais-je améliorer dans l'article ?


Pierre Simonnin

Entrepreneur, j'ai moi aussi connu les "joies" du burnout, et j'ai choisi de partager cette expérience pour aider à faire connaître et reconnaître cette maladie encore trop méconnue.

2 commentaires

tonygalo54 · 2 mai 2021 à 10 h 28 min

en ce qui concerne le bore-out, sous-charger abusivement le salarié, quantitativement et/ou qualitativement (déqualifier son poste), peut être considéré comme du harcèlement moral qui consiste à isoler le salarié , souvent exprès pour obtenir une démission sans avoir à payer des indemnités de licenciement ! : La prévention du harcèlement moral au travail : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=163&dossid=403

Laisser un commentaire