5
(1)

Mis à jour le 20 novembre 2020

Pendant plus de 20 ans de ma vie, j’ai excellé… dans le refus et la minimisation des compliments qu’on me faisait. Si ça n’a pas l’air top dit comme ça, c’est qu’en effet ça ne l’est pas !

Il a fallu passer par un burnout pour enfin regarder le problème en face et commencer à y remédier. Ce serait mentir que de prétendre que j’excelle maintenant dans la réception de compliments, mais avoir identifié le problème et commencé à travaillé dessus est déjà un grand pas en avant, qui produit des résultats très concrets pour moi… et pour les autres !

Quand on préfère refuser un compliment

Vous est-il déjà arrivé de recevoir un compliment et de ne pas savoir quoi en faire ? De ne pas avoir l’impression de le mériter ? De justifier rapidement que vous n’avez finalement pas beaucoup de mérite ? Bienvenue au club !

Les raisons ne manquent pas pour refuser un compliment : timidité, modestie, perfectionnisme, manque de confiance en soi… Et les excuses non plus ! Que l’on reporte le compliment sur notre équipe, que l’on minimise le travail accompli ou encore que l’on donne un autre exemple plus impressionnant, il existe mille et une façon de dire “je n’ai aucun mérite”.

C’est bien sûr faux (cf. ma vidéo sur le sujet), ça plombe notre confiance en nous, et c’est en plus de cela souvent désagréable pour la personne qui fait le compliment.

Alors, concrètement, comment on fait pour recevoir un compliment ?

Recevoir un compliment, mode d’emploi

Vous voulez mieux comprendre le burnout ?

Dans cette vidéo, je vous présente une méthode en trois étapes pour enfin savoir recevoir un compliment :

  1. Accepter
  2. Remercier
  3. Donner du contexte
Savoir recevoir un compliment (quand on n’a pas l’impression de le mériter)

Vous voulez mieux comprendre le burnout ?

Abonnez-vous pour voir les prochaines vidéos !

Avez-vous trouvé cet article intéressant ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas encore de vote... Soyez le premier à noter cet article !

Vous avez trouvé cet article intéressant, merci !

N'hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux pour voir mes prochains articles 🙂

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas beaucoup intéressé...

Aidez-moi à l'améliorer !

Que pourrais-je améliorer dans l'article ?


Pierre Simonnin

Entrepreneur, j'ai moi aussi connu les "joies" du burnout, et j'ai choisi de partager cette expérience pour aider à faire connaître et reconnaître cette maladie encore trop méconnue.

0 commentaire

Laisser un commentaire